Soutien Eqt Mi Adv Primeknit Schoenen 2gDQEKW

SKU1622394364437788
Soutien Eqt Mi Adv Primeknit Schoenen 2gDQEKW
EQT
Boursier
Inscrivez-vous gratuitement et recevez nos
A la une Fil info Listes/PF Privileges

Hamel, O. Octobre 2010, «Contraintes et opportunités des crédits «carbone» dans le contexte sénégalais – secteurs des forêts et de l’énergie domestique» Projets PACAF CASCADe – Afrique MEPN Sénégal – 195p.

Hamel, O. Mai 2011, «Les Mécanismes «carbone» appliqués aux terres salées: opportunité ou fantasme?» Académie National des Sciences et Techniques du Sénégal publication PNUE 2011 – 26p.

Hamel, O., Dieng, C., Niang, A., Diop, A.B., Kairé, M., Tamba, A. – juillet 2011. «La couverture des besoins énergétiques ménagers du Sénégal par les forêts naturelles aménagées: rêve ou réalité?» Projets PACAF CASCADe Afrique – publication PNUE 2011. 26p.

IMAGE team: The IMAGE 2.2 implementation of the SRES scenarios: A comprehensive analysis of emissions, climate change and impacts in the 21s century, RIVM CD-ROM publication 481508018, National Institute for Public Health and the Environment, Bilthoven, The Netherlands. July 2001.

IPCC: Good Practice Guidance for Land Use, Land-Use Change and Forestry Institute for Global Environmental Strategies, Japan; 2003. Glisser Jenny Noir / Croc rGVZyDE

IPCC: Guidelines for National Greenhouse Gas Inventories - Volume 4 - Agriculture, Forestry and other Land Use Institute for Global Environmental Strategies, Japan; 2006. Adidas Ultraboost X Femmes g2ZuWMhA6

IPCC 1998. Special Report on Emissions Scenarios, http://www.grida.no/climate/ipcc/emeszsion/index.htm

Kasulu, V., Amougou, J.A., Hamel, O., 2009, «Les pays du Bassin du Congo dans le processus de réduction des émissions liées à la déforestation et à la dégradation des forêts (REDD): Construction de la position de la COMIFAC dans le cadre des négociations internationales» Les Forêts du Bassin du Congo – Etat des Forêts 2008 – Chapitre 11. Office de publication de l’Union européenne, 2009. Vers française version anglaise.

Malick L. Sylla, Nicolas Picard (2006). Evaluations rapides des ressources en bois énergie. Collection “Les Guides Techniques du PREDAS”. Programme Régional de promotion des Énergies Domestiques et Alternatives au Sahel (PREDAS), CILSS

Malick L. Sylla, Nicolas Picard (2008). Guide méthodologique d´inventaire forestier au Sahel. Collection “Les Guides Techniques du PREDAS”. Programme Régional de promotion des Énergies Domestiques et Alternatives au Sahel (PREDAS), CILSS,

Format
APA
MLA
Chicago
Le service d'export bibliographique est disponible aux institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition. Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : Rose Casual Chaussures Converse Occasionnels Pour Les Femmes ecOwf1W

Maniatis, D. and Mollicone, D. “Options for sampling and stratification for national forest inventories to implement REDD+ under the UNFCCC,” Carbon Balance and Management , vol. 5, p. 9, 2010.DOI : 10.1186/1750-0680-5-9

Le règlement local de publicité est élaboré, révisé ou modifié conformément aux procédures d'élaboration, de révision ou de modification des plans locaux d'urbanisme définies au « titre V du livre Ier » du code de l'urbanisme , à l'exception des dispositions relatives à la procédure de modification simplifiée prévue par « l’article L. 153-45 » et des dispositions transitoires « du chapitre IV du titre VII » du même code .

Le président de l'établissement public de coopération intercommunale compétent en matière de plan local d'urbanisme, la métropole de Lyon ou le maire peut recueillir l'avis de toute personne, de tout organisme ou association compétents en matière de paysage, de publicité, d'enseignes et préenseignes, d'environnement, d'architecture, d'urbanisme, d'aménagement du territoire, d'habitat et de déplacements, y compris, le cas échéant, des collectivités territoriales des Etats limitrophes.

Avant d'être soumis à enquête publique, le projet de règlement arrêté par l'établissement public de coopération intercommunale ou la commune est soumis pour avis à la commission départementale compétente en matière de nature, de paysages et de sites. Cet avis est réputé favorable s'il n'est pas intervenu dans un délai de trois mois.

L'élaboration, la révision ou la modification du règlement local de publicité et l'élaboration, la révision ou la modification du plan local d'urbanisme peuvent faire l'objet d'une procédure unique et d'une même enquête publique dans les conditions définies par le chapitre III du titre II du livre Ier du présent code.

Le règlement local de publicité, une fois approuvé, est annexé au plan local d'urbanisme ou aux documents d'urbanisme en tenant lieu. A défaut de document d'urbanisme, il est tenu à disposition du public.

L'illégalité pour vice de forme ou de procédure commise à l'occasion de l'élaboration, de la révision ou de l'approbation d'un règlement local de publicité ne peut être invoquée par voie d'exception après l'expiration d'un délai de six mois à compter de l'entrée en vigueur de ce règlement. Cette règle ne s'applique pas lorsque le vice de procédure concerne la méconnaissance substantielle ou la violation manifeste des règles de l'enquête publique.

Lorsqu'elle annule pour excès de pouvoir un règlement local de publicité ou en ordonne la suspension, la juridiction administrative se prononce sur l'ensemble des moyens qu'elle estime susceptibles de fonder l'annulation ou la suspension en l'état du dossier.

« Les compétences en matière de police de la publicité sont exercées par le préfet. Toutefois, s'il existe un règlement local de publicité, ces compétences sont exercées par le maire au nom de la commune. Dans ce dernier cas, à défaut pour le maire de prendre les mesures prévues Fitflop Strings Ergonomiques De Iqushion Femmes Rose / Diamant nLWPbpp
, L. 581-28 et L. 581-31 dans le délai d'un mois suivant la demande qui lui est adressée par le représentant de l'Etat dans le département, ce dernier y pourvoit en lieu et place du maire.

Tipos | Sandales Pour Les Femmes En Vente Bleu Cobalt Velours 2017 85 Miu Miu wrLvpqc7
| Gilbert Les Fourgons Noirs Classiques Chaussures Hommes Classiques elqux
| Locais
Pesquisa

Calenda - O calendário de letras e de ciências sociais e humanas

Datas

Categorias

Overcoming borders

***

Publicado segunda, 12 de setembro de 2016 por Céline Guilleux

Resumo

L’appel à candidature pour la huitième université d’été du RéDoc (Réseau des écoles doctorales en sociologie/sciences sociales de l'Association internationale des sociologues de langue française) est ouvert. Elle se déroulera à Strasbourg du 12 au 16 juin 2017, sous le thème «Dépasser les frontières ». Les universités d'été du RéDoc consistent en des communications scientifiques de doctorant·e·s francophones, couplées à des conférences de chercheurs, maîtres de conférences, et professeurs.

Anúncio

La tenue, du 12 au 16 juin 2017, de l’Université d’été du RéDoc à Strasbourg est l’occasion de proposer une thématique, « Dépasser les frontières », directement en écho avec :- la place de Strasbourg en tant que siège d’institutions européennes : le Conseil de l’Europe (47 États membres) et la Cour européenne des Droits de l’Homme, ainsi que le Parlement européen (Union européenne, 28 États membres) ;- la réconciliation franco-allemande, après une histoire mouvementée (empreinte de trois guerres depuis 1870 ainsi que de périodes d’annexion de l’Alsace-Lorraine), et les coopérations concrètes actuelles interrégionales (programmes Interreg, etc.) et interlocales (Eurométropole de Strasbourg/Eurodistrict…) aussi bien que la position de la recherche en sciences sociales à Strasbourg comme pont entre la France et l’Allemagne ;- la coopération interuniversitaire dans le Rhin supérieur, notamment à partir du réseau EUCOR, devenu en 2016 « le campus européen » et l’ambition précisément affichée de « dépasser les frontières ».

L’ED 519 Sciences humaines et sociales – Perspectives européennes met à profit ce cadre favorable pour accueillir l’université d’été du Réseau international des écoles doctorales en sociologie/sciences sociales (RéDoc), fondé en 2009 à l’initiative de l’Association internationale des sociologues de langue française (AISLF). Le RéDoc regroupe aujourd’hui une vingtaine d’Écoles doctorales, dont l’ED 519 (Universités de Strasbourg et de Haute-Alsace), afin de développer un espace francophone international de formation doctorale et favoriser la mobilité des doctorants, en même temps que les échanges Nord-Sud.

Le projet est porté par :

Il s’adosse directement sur l’ED SHS-PE, qui regroupe les laboratoires de sciences sociales au sein de son périmètre et pratique une ouverture pluridisciplinaire en SHS avec d’autres unités de recherche et d’autres disciplines (notamment en direction de l’histoire, la psychologie, la géographie, etc.). Il a également obtenu le soutien de la Faculté des Sciences sociales, et de 4 laboratoires :

La thématique « Dépasser les frontières » a retenu l’attention à la fois en écho avec le cadre et l’histoire de l’Université organisatrice, à Strasbourg, et sa qualité d’entrée transversale en sociologie et ouverte aux regards interdisciplinaires en SHS, de nature à pouvoir susciter un grand nombre de propositions de doctorants, en termes d’attractivité, aussi bien sur le site que nationalement et à l’international.« Pourquoi étudier les frontières aujourd’hui ? », (nous) demandent James Anderson, Liam O’Dowd et Thomas M. Wilson (2002). Ils relèvent le paradoxe selon lequel lorsque les frontières – matérielles et symboliques – apparaissent relativement fixées et stables, elles sont négligées dans les travaux de sciences sociales, tandis qu’à présent, où elles sont affectées, mais pas nécessairement affaiblies, par les processus de globalisation économique et d’intégration continentale (en Europe, Afrique, Amérique, etc.), elles (re-)deviennent un sujet d’intérêt. Ne parle-t-on pas désormais dans les études anglo-saxonnes de border studies ? On peut relier ce gain d’attractivité à la différenciation croissante de ce que désignent et recouvrent la frontière et ses effets de filtre. Certaines disjonctions s’imposent, par exemple, entre une circulation plus libre des capitaux et des biens et une régulation plus forte des migrations de personnes. On peut en citer d’autres : entre l’économique et le politique ou encore le culturel, entre l’État et différents niveaux d’organisation sociale supra- ou infra-nationale. Sans oublier le fait qu’à l’heure actuelle le façonnage de nouveaux espaces (cognitifs et pratiques, réels et virtuels) amène de nouvelles segmentations, ajoutant à la polysémie des frontières (Rumford, 2014 ; Delmotte et Duez, 2016). On interrogera cette dernière en s’appuyant à la fois sur des regards sociologiques et sur la diversité des approches de sciences sociales.

Les frontières politiques, culturelles et territoriales et leurs recompositions.

Les frontières séparent dans l’espace des ensembles humains et marquent des limites de souveraineté. Suscitant des rationalisations en vue de les pérenniser et de les légitimer, elles sont aussi objets de contestations, de controverses et de contentieux. Souvent considérées comme stables, voire intangibles, elles sont à la fois durables et vouées à être dépassées et même transgressées. En Europe et sur d’autres continents, au Nord comme au Sud, elles dessinent des confins par rapport auxquels se définissent des desseins partagés, elles ménagent des perspectives intégratrices, elles déterminent des marges et des marches tiraillées entre des références et des influences contrastées.La frontière n’étant pas seulement limite entre des souverainetés politiques, elle peut donner lieu à une définition élargie : une dissemblance, une disparité dans un territoire ou un espace-temps, entre des échelles d’organisation ou d’appréhension d’univers sociaux. Rappelons qu’il y a toujours des douaniers au sein de l’Union européenne, mais que les lieux changent : aéroports et pôles logistiques, etc. Les frontières peuvent se transformer et se spécialiser, à l’instar de la frontière monétaire de la zone Euro. Et certains auteurs soutiennent qu’on assiste actuellement à un retour des frontières (Fouché, 2016).

C’est à partir d’un tel questionnement large que l’université d’été 2017 du RéDocorganisée à Strasbourg souhaite promouvoir des débats et dépasser des énoncés binaires, évoquant tantôt la fermeture et les périphéries – la frontière qui délimite et sépare : un quartier, la ville et la campagne, un pays par rapport à un autre, etc. –, tantôt l’ouverture d’un nouveau champ des possibles, celui « au-delà » précisément, qui a attiré au fil des siècles les conquérants, les marchands et les contrebandiers, ou plus récemment les touristes ou les migrants. À ce titre, les frontières constituent un dispositif de marquage, incluant des pratiques et des jeux d’alliances complexes, qui mérite d’être interrogé. Elles sont aussi l’objet d’usages différents, que traduit la dualité des termes en langue anglaise – frontier et boundary – ou allemande – Grenzraum et Grenzlinie. Des contributions relatives à différentes aires géographiques et culturelles sont ici bienvenues.

Le dépassement des frontières conceptuelles et disciplinaires en sciences sociales.

Les frontières renvoient également à la production du lien social entre différents univers, acteurs, groupes, échelles, secteurs, disciplines universitaires, etc., avec des conflits mais aussi des modes d’interactions et de coopérations. Une telle perspective écarte les discours sur une « fin des frontières », qui seraient dépassées par les réseaux, les mobilités accrues, la réduction des espaces-temps ; la globalisation et la mondialisation ont aussi stimulé la territorialisation de l’espace. La pertinence des frontières comme objet d’étude mérite d’autant plus d’être réactivée dans le double mouvement de suppression et de réapparition de frontières dans les espaces politico-économiques ou continents en transformation. Entre sociétés et environnements, urbain et rural, repère-t-on des frontières comme mises en opposition ou comme dialectiques en sciences sociales ?La problématique des productions et affiliations identitaires affleure également, la frontière étant à la fois ce qui distingue le soi et l’autre, l’in- et l’out-group, et ce qui assure la relation entre un dedans et un dehors. Un processus d’intériorisation de ces catégories par les acteurs s’ensuit, entre des dynamiques de mise en visibilité et d’invisibilisation : la frontière peut être plus ou moins visible – telles des frontières juridiques, disciplinaires ou mentales –et produire pourtant des effets de réalité se comprenant par rapport à des constructions cognitives de plus long terme.

Les disciplines des sciences sociales – tout comme des sciences dites exactes –n’échappent pas non plus aux frontières en tant que modes de catégorisation du réel et des pratiques du chercheur. Dans un double contexte de cloisonnement disciplinaire et, dans le même temps, d’injonction à la « pluridisciplinarité », « multidisciplinarité » « transdisciplinarité » ou même « métadisciplinarité », quel est le sens et l’utilité de la recherche interdisciplinaire en science sociales et, de manière plus générale, en scienceshumaines et sociales et dans la recherche scientifique ? Des regards pluri- et interdisciplinaires, épistémologique et réflexifs, pourront à ce titre être éclairants.

Ce sont là, à chaque fois, des indices et des traces de processus toujours en train de se faire, ainsi qu’il en va des rapports mouvants à la frontière : une stabilisation des interactions signifierait en effet la fin de l’effet-frontière, qui repose sur les différentiels, réels ou supposés, entre des territoires, des univers sociaux, des groupes et des modes de lecture du réel. Frontières politiques, culturelles et mentales, enjeux de différenciations, de conflictualités et de rapprochements à la fois, ces thématiques ont irrigué plusieurs manifestations scientifiques de l’ED SHS-PE, à commencer par des journées doctorales interdisciplinaires qui ont su mobiliser de nombreuses énergies au sein des unités de recherche du domaine, en particulier celles de sciences sociales. Un dossier de la Revue des Sciences sociales a été consacré, dans le sillage de cette dynamique, à la thématique « Frontières », dirigé par Philippe Hamman et Pascal Hintermeyer (n°48, 2012) ; il a permis un dialogue fécond entre des doctorants et des chercheurs confirmés, prolongé ensuite par un numéro spécial de la revue doctorale électronique Strathèse, dirigé par Marie-Frédérique Bacqué et Pascal Hintermeyer, publiée en 2015 par les Presses universitaires de Strasbourg. Une nouvelle livraison de Strathèse pourrait d’ailleurs valoriser une sélection des meilleures interventions de doctorants participant à l’université d’été.

Les propositions pourront aborder, sans que ce soit bien entendu exclusif, les enjeux et processus suivants :

I – Les frontières politiques, culturelles et territoriales et leurs recompositions

II – Le dépassement des frontières conceptuelles et disciplinaires en sciences sociales

Il pourra s’agir à chaque fois de repérer, qualifier et analyser les modifications des frontières, les manières de s’en accommoder, de les déplacer et/ou de les traverser.Nous serons également attentifs à des propositions de qualité qui ne se situent pas complètement dans ces pistes mais illustrent bien notre thématique d’ensemble.

Comité scientifique

Chargé de la programmation scientifique (sélection/invitation des conférenciers), il veille à la complémentarité permettant d’aborder les principales thématiques de la session ; il sélectionne les propositions des doctorants et les répartit entre ateliers ; il organise les ateliers (présidence et discutants).

Composition

Comité d’organisation

Il est en charge de la logistique, des supports techniques et des aspects pratiques (informations, repas, résidence, etc.). En cours de constitution, il inclut des doctorants de l’ED 519.

Le programme s’organise autour de trois composantes étroitement articulées entre elles :- 8 conférences plénières ouvertes à tous les doctorants de l’ED SHS-PE, au titre de leur formation pluridisciplinaire et du soutien aux échanges scientifiques internationaux. Nous accueillerons pour ces conférences des universitaires, spécialistes d’envergure des problématiques de frontières, issus de plusieurs pays francophones, y compris du Sud, (Maghreb et Afrique de l’Ouest). Plusieurs conférenciers viennent d’Allemagne et d’Italie, leur langue maternelle n’est donc pas le français, mais ils s’exprimeront dans cette langue,dépassant ainsi les frontières linguistiques.

En lien étroit avec l’Association internationale des sociologues de langue française (AISLF), qui compte 1700 membres et constitue la deuxième association internationale de sociologie en importance (après l’Association internationale de sociologie AIS/ISA), le RéDoc se concentre sur la constitution d’un espace de formation doctorale international de langue française, à travers un réseau de 22 Écoles doctorales partenaires, aussi bien en Belgique, au Cameroun, au Canada, au Liban, à Madagascar, en République démocratique du Congo, en Suisse, au Sénégal, ou encore en Tunisie. En France, le RéDoc regroupe, outre l’ED 519 SHS-PE de Strasbourg organisatrice de la manifestation 2017, les Écoles doctorales du périmètre des sciences sociales des Universités d’Aix-Marseille, Bretagne Occidentale/Rennes 2/Bretagne Sud, Paris-Dauphine, Paris-Descartes, Paris 8, Paris Est et Toulouse-Jean Jaurès. Pour plus de renseignements.

L’université d’été annuelle du RéDoc vise à développer la circulation des doctorant-e-s, des professeur-e-s, des connaissances et des cultures universitaires, notamment les échanges internationaux et Nord-Sud, à travers des sessions de formation d’une semaine.Ces Universités d’été se sont tenues ces dernières années à : Lausanne 2010, Montréal 2011, Hammamet 2012, Aix-Marseille 2013, Bruxelles 2014, Brest 2015 et Marrakech en 2016.Les participants retenus après une sélection des propositions (48 places maximum), organisée de concert entre le réseau RÉDOC et le comité scientifique organisateur, auront ainsi l’opportunité de rencontrer et échanger avec des doctorants francophones de toute une diversité de pays, inscrits en thèse de sociologie et sciences sociales, aussi bien sur la thématique de l’université d’été qu’en termes de méthodes et d’approches concrètes de la recherche. Cette occasion d’internationalisation est d’autant plus précieuse qu’elle se double des discussions qui pourront être nourries, lors des conférences et des ateliers, avec les meilleurs spécialistes invités à cette fin. Enfin, ce pourra être l’opportunité de prolonger durablement ces contacts à travers l’adhésion au Groupe de travail 18 de l’AISLF : Devenir et être sociologue- RéSoDoc , réseau des jeunes chercheurs et doctorant-e-s du RÉDOC.

12 juin : Collège doctoral européen

Atelier 1

13 juin : MISHA

14 juin : MISHA

15 juin : MISHA

16 juin : MISHA

Critères de sélection

Les personnes désireuses de participer à l’Université d’été de Strasbourgqui aura lieu du 12 au 16 juin 2017, doivent être inscrites au doctorat au courant de l’année 2016-2017 et réaliser une thèse en sociologie/sciences sociales. Ils ou elles doivent en principe être inscrit-e-s dans une Rouge Sandale Gabor 3jvYn
. Mais nous avons jusqu’ici toujours fait une place à des candidat-e-s hors RéDoc.

Le nombre de participant-e-s à la session de formation étant limité, une sélection des candidat-e-s sera faite, sur la base des critères suivants :

Inscription

Les doctorant-e-s intéressé-e-s sont invité-e-s à nous envoyer un dossier de candidature

entre le vendredi 09 septembre etle mardi 1er novembre 2016.

Le dossier de candidature comprend obligatoirement et en français :

1. le formulaire de candidature complètement rempli;2. un curriculum vitæ universitaire avec mention des travaux scientifiques et des éventuelles publications;3. une attestation d’inscription de l’école doctorale d’appartenance pour l’année 2016-2017 ou une preuve équivalente du statut de doctorant (ex. attestation du directeur de thèse);4. la fiche de présentation de votre thèse et de votre projet de communication (utiliser le formulaire ci-joint ).

L’envoi des dossiers (points 2-3-4) se fait :

Coûts de participation

Si leur candidature est retenue, les doctorant-e-s devront, dans les mois qui suivent leur sélection, payer un frais d’inscription à l’Université d’été (50 euros étudiants ED membre – 100 euros étudiants ED non-membre). Les frais de voyage et d’hébergement sont à la charge des participant-e-s . Une possibilité d’hébergement à coût modique près du lieu où se déroulera l’Université sera proposée aux doctorant-e-s qui confirmeront leur participation.

Les frais d’inscription seront à payer en ligne.

Rahma Bourquia
Ingénieurs du Monde

Soutient des ingénieurs étudiants responsables depuis plus de 25 ans.

Statut légal(pdf)
CM 1416, EPFL 1015 Lausanne Suisse Email: Globe Chaussures Bigarrées Pour Les Hommes Dhiver e32au
idm.epfl.ch